28/03/2013

JOURNEE DE DEUIL POUR LA LOUVIERE

"Pour les Louviéroises et les Louviérois, le 27 mars 2013 sera définitivement une journée de deuil comme le soulignait Jacques Gobert à l'annonce de  la fermeture du site de Duferco-La Louvière quelque vingt-quatre heures après l'annonce d'une très lourde restructuration sur le site voisin de NLMK.

Ses premières pensées vont évidemment aux travailleurs qui ont dû se résoudre à accepter  l'inéluctable ainsi qu'à leurs familles.

 Au total, ce sont donc plus de 800 emplois qui ont été supprimés sur le site historique des usines Boël en quelques heures. Après la disparition de Royal Boch, La Louvière vient donc de perdre ce qui a longtemps constitué le deuxième pilier de sa richesse économique.

Si la tertiarisation de l'économie, le développement de la logistique autour de la plate-forme multimodale de Garocentre et l'émergence d'une économie culturelle et créative autour du site Boch-Kéramis sont les bases du redéploiement de sa cité, Jacques gobert est  persuadé que l'industrie a encore un avenir à La Louvière.

Une industrie moderne, faisant appel à des technologies de pointe occupant des secteurs de niche poreurs, voilà comment le bourgmestre louviérois imagine l'avenir pour sa ville. Un rêve qu'il compte bien voir devenir un jour réalité en anticipant la reprise  économique par l'équipement et le développement des zonings comme à Mon Gaveau et au Plat-Marais.

Il est également certain que la nouvelle "Maison de l'Entreprise" dont l'aménagement est en cours pourra contribuer utilement à la reconversion des travailleurs vers de nouveaux secteurs.

Mais pour l'heure, Jacques Gobert, fort de ses contacts auprès du Gouvernement wallon, va s'assurer que tout soit mis en oeuvre pour que les ouvriers et les employés de Duferco et NLMK puissent bénéficier de tous les atouts pour recouvrer un travail de qualité le plus rapidement possible via la mise en place de cellules de reconversion et de formation.

De leur côté, les parlementaires socialistes louviéroises Colette Burgeon et Olga Zrihen interrogeront respectivement le Gouvernement fédéral et le Gouvernement wallon sur leurs intentons quant au devenir du secteur métallurgique wallon et de ses travailleurs. La députée fédérale Colette Burgeon interpellera les ministres fédéraux dès ce jeudi après-midi lors de la séance des questions d'actualité de la  Chambre et Olga Zrihen fera de même au Sénat."

Communiqué de presse de Thierry Chevalier, président du PS louviérois.

08:37 Écrit par mh | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : journee de |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.