Football ROC Charleroi - RAAL

Alors qu’ils tenaient les trois points de la victoire, les Loups ont été rejoints dans les ultimes secondes de la deuxième période, sur penalty. La meute repart du Pays Noir avec un bon point, même si elle méritait (largement) mieux.

À l’instar du stade Louis II lors du derby de la Côte d’Azur opposant l’AS Monaco à l’OGC Nice, les supporters visiteurs étaient bien plus nombreux que les locaux. Lorsqu’à l’heure de jeu, Zidda profitait d’un erreur de Moriconi pour ouvrir le score en faveur de la RAAL, c’est toute la Neuville qui hurlait de joie et chavirait de bonheur.

Le but de l’ancien carolo venait récompenser la nette domination louviéroise, accumulée durant la majeure partie de la première période. À 0-1, les Centraux refusaient de fermer le jeu. À l’image de Wauters, qui voyait sa pichenette détournée par le portier local à un petit quart d’heure du terme, les Vert et Blanc tentaient de sceller la victoire en alourdissant le score.

Les Dogues n’étaient pas abattus

En tribune, les spectateurs assistaient à un partie où le rythme et l’engagement étaient omniprésents. Il manquait toutefois un second but louviérois pour terminer l’après-midi en beauté. Blessés mais pas abattus, les Dogues continuaient de pousser… jusqu’à obtenir un penalty que Palmeri transformait sans trembler, dans le temps complémentaire. “Quant la bête est blessée, il faut l’achever au risque de la voir se relever”, regrettait le mentor de La Louvière.

En dépit d’un partage frustrant, Frédéric Taquin retenait le positif : “Je n’ai pas du tout été déçu du jeu proposé par l’Olympic mais bien séduit par le niveau de mon équipe. Face à un adversaire coriace, le groupe a pu prendre conscience de ses qualités.” 

 

Avec une victoire et un partage après deux journées de championnat, les Louviérois totalisent désormais quatre unités avant le derby de samedi prochain, face aux voisins de La Louvière Centre. Avant la fête du week-end prochain, l’URLC s’était d’ailleurs invitée en masse à la Neuville ce dimanche après-midi. Dans les gradins, Alain Battard, Mohamed Dahmane et autres Xavier Robert suivaient attentivement la prestation de l’autre meute, avant l’immanquable derby du samedi 8 septembre, au Tivoli.

Si l’URLC jouera le derby en déplacement… dans son stade, celle-ci aura l’avantage d’être en position de leader avant d’affronter la RAAL. À Taquin d’y aller de sa petite boutade : “On en reparler le 8 septembre, à 21h45”, plaisantait-il.

  • ROC Charleroi : Moriconi, Meo, Durieux, Nendaka (68e Boumediane), Kaminiaris (74e Palmeri), Diakhaby, Kalincik, Seoudi, Giorlando, Henri, Somé.
  • RAAL La Louvière : De Wolf, Van Ophalvens, Jonckheere, Samutondo, Francotte (69e Roman), Mouton, Vanhecke, Louagé, Ladrière, Zidda (66e Wauters), Roulez (80e Franco),
  • Arbitre : M. Chaspierre.
  • Avertissements : Somé, Henri, Kaminiaris, Meo, Van Ophalvens, Louagé, Samutondo.
  • Buts : 58e Zidda (0-1), 90e Palmeri sur penalty (1-1).

Les commentaires sont fermés.